À la défense des programmes sociaux pour un Canada plus fort


L'inégalité du revenu s'accroît au Canada. Nos programmes sociaux continueront de perdre de la vigueur à moins que l'on exige que tous les ordres de gouvernement aient à rendre compte de leurs actions.

L'ACTS est profondément préoccupée par le rythme auquel le gouvernement du Canada refaçonne les programmes et les services nationaux, de même que par le renouvellement unilatéral du Transfert canadien en matière de programmes sociaux, sans dialogue relatif à la reddition de compte ou à son impact.

Le processus visant à doter le Canada d'une nouvelle image de marque se déroule à un rythme accéléré et modifie presque tous les aspects de notre fédération nationale, depuis le système de justice pénale jusqu'aux dépenses fiscales, en passant par la Sécurité de la vieillesse.

Il est prévu que les règles régissant le programme canadien de péréquation et les ententes sur le logement abordable viendront à échéance en 2014. De ce fait, les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral doivent saisir l'occasion de s'attaquer de manière proactive au problème de l'inégalité croissante du revenu au Canada.

Le développement d'un consensus provincial et territorial au sujet de la reddition de compte au chapitre du Transfert canadien en matière de programmes sociaux constitue un élément central de la solution au problème de l'inégalité croissante du revenu au Canada.

Merci de vous unir à l'ACTS pour inciter les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral à rétablir les principes de reddition de compte dans le Transfert canadien en matière de programmes sociaux et à envisager l'adoption d'un plan national traitant de tous les déterminants sociaux de la santé dans le but de défendre nos programmes sociaux pour un Canada plus fort.